113042326

“LE PAYS DE MON CORPS”
“Quinze textiles, suspendus à la manière des kakemonos japonais, entrent en conversation avec les poèmes, imprimés sur des papiers déroulés. Se joue une partition, un aller-retour, où le “dit” se tisse, se répond, d'un matériau palpable à une mélodie sonore, de couleurs chatoyantes à des phrasés exubérants. Déchirures et soieries du corps. Mélodies des apaisements. Elie Rojas et Claire Morère marchent l'amble depuis quarante ans, juments jumelles, petites chevales, elles arpentent les terres, modulent et modèlent le chanvre”

“OBJETS TROUVES”
Une mise en scène qui met en valeur un ou plusieurs petits objets ramassés dans les rues de Paris. Une cueillette réalisée au cours des déambulations de l’artiste entre 1974 et 2015. “ Et je constatais que c’étaient les mêmes objets qui jonchaient les trottoirs de Santiago, sauf que là-bas je ne les ramassais pas”

Quand l’univers textile d’ELIE ROJAS dialogue avec l’écriture de
CLAIRE MORÈRE et WALDO ROJAS