affiche_1_Automnales_texte_a__gauche_001

Invité de l'expo: Cédric Rouzé

Ced Rouz trouve ses pierres. Leur forme lui parle.

Elles viennent de loin : agglomérats calcaire jetés depuis des milliers d’années dans les pentes d’un torrent alpestre.

Une matière déjà vivante, déjà formée, déjà pleine d’une plénitude d’événements insondables.

Comment prendre chacune, chaque forme, originelle et originale, la rencontrer, la reconnaître, voir

les signes qu’elle porte et entendre ceux qu‘elle donne.

Toucher l’intensité la plus fine pour faire apparaître ce que porte la pierre : une forme de puissance

Sculpter pour être touché, pour toucher.

De cela, certaines sculptures sont la trace.

Equilibres improbables, arêtes de forces cachées, assemblages en tension, mais aussi parer et

séparer, polir le brut,voilà ce qui travaille Ced Rouz.

Des questions qu’on peut encore entendre, sous tout ce qui clignote aujourd’hui dans le monde.

 

Et aussi cet article de NARTHEX: Ced Rouz, un dialogue en plein air avec les pierres